La chapelle est ouverte au public :



-
Voir les horaires donnés par chaque Artiste.







Visites gratuites, uniquement pour votre plaisir



Pourquoi une chapelle ?

1. Historique



Le village de RANCHOT possède une chapelle, fondée en 1430 (source : « statistique de l’arr. de Dole » auteur, M MARQUISET repris dans le dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de Franche-Comté)


Autrefois dédiée à Sainte ANNE, Saint ROCH, Saint SEBASTIEN, elle l’est maintenant à Saint ETIENNE. La messe y était célébrée 2 fois par an : le jour des rogations et le 8 novembre.


Initialement composée d’une nef, elle a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Actuellement, elle est composée d’une première partie de 11 m de long et de 4 m de large.

En 1995, elle est désaffectée du culte, à la demande du père PARRIAUX, prêtre de la paroisse, motifs évoqués : diminution du nombre de prêtre dans la paroisse, proximité de l’église de Rans, absence de chauffage, et faible capacité d’accueil. Divers échanges se font entre les membres de la paroisse et la municipalité qui entérine cette décision.


2. D’hier à aujourd’hui


La municipalité précédente, conduite par Danielle LOCATELLI, maire de la commune, a réalisé les travaux extérieurs : réfection de la toiture, réfection des crépis extérieurs.


Toutefois, si une nouvelle jeunesse extérieure avait été apportée à la chapelle, ses portes restaient toujours fermées, et de nombreux habitants, selon leurs propos, n’avaient d’ailleurs jamais contemplé l’intérieur.


Elle est alors utilisée comme lieu de stockage par l’association de pêche qui entreposait son matériel.


En 2008, lors de la fête du village, Christiane VUILLEMOT, artiste peintre du village, expose ses toiles dans le foyer rural. Malgré des toiles de qualités, nous ne pouvons que constater que le cadre ne les met pas en valeur et ne se prête pas à de telles expositions.


Il faut donc très peu de temps à la nouvelle équipe municipale en place depuis mars 2008, et à Eric MONTIGNON, maire du village, pour faire le constat suivant : notre région est riche en artistes mais pas en salle d’exposition digne de ce nom.


Eric MONTIGNON, Christiane VUILLEMOT et Edith TISSOT, adjointe à la mairie, décident alors de visiter la chapelle et face à un potentiel exceptionnel, il faudra très peu de temps pour qui l’idée suivante face son chemin : la chapelle fera une très belle galerie artistique pour des expositions temporaires des artistes de notre région, et cela tout en lui conservant son identité : un lieu de culte qui impose le respect quelques soient les croyances et convictions de chacun.


Cette idée, présentée en conseil municipal, reçoit un accord unanime de ses membres, le projet sera porté par la mairie et conduit par Edith TISSOT.


3. La restauration



Les premiers travaux ont débutés un samedi après midi de juin, plusieurs bénévoles armées de balais, chiffons à poussière et aspirateurs se sont attaquées à la poussière et surtout aux nombreuses araignées qui s’étaient appropriés les lieux !


Plusieurs habitants, toute génération confondue, ont adhérés au projet dès le début et cela avec une énergie sans faille.

Le groupe des travailleurs du samedi s’est alors constitué et renforcé au fil du temps pour arriver à :
- Christiane VUILLEMOT,
- Eliane ESCH,
- Stéphanie ROBERT,
- Sandrine MONTIGNON,
- Lucile ELLIN,
- Virginie LABOURET
- Bruno LOCATELLI
- Daniel THUEGAZ
- Gérard ROBERT
- Emmanuel TISSOT
- Cyprien FIGUERO
- Ludovic PUTIGNY
- Anthony JACOTET
- Edith TISSOT
- Et le plus jeune, toujours présent Emilien ROBERT

Concernant le mobilier religieux, l’ensemble des pièces en bois (chandelier, tabernacle…) a été restauré par M LUCAT.



Des nouvelles fenêtres ont été réalisée par Henri LUCAT, 1er adjoint et Gérard PROUVOT, conseiller municipal.



4. Les expositions



En 2009, les expositions se sont succédées sans interruption :
- Christiane VUILLEMOT, peinture (du 8 au 29 mai)
- Angelo DE GRANDIS, architecture (du 29 mai au 19 juin)
- Danielle FEUVRIER, peinture et encadrement d’art (du 19 au 26 juin)
- Jean Pierre RAMEL, sculpture (du 26 juin au 3 juillet)
- Christophe SALINA, mosaïque (du 3 au 10 juillet)
- Joël POIRET, sculpture (du 10 au 17 juillet)
- Denise BERCHE, peinture (du 17 au 31 juillet)
- Claude PELISSIER, ferronnerie d’art (du 31 juillet au 14 août)
- Marie MARTINS et Roland HUMBLOT, peinture et sculpture malgache (du 14 août au 4 septembre)
- Tamara GIBOUDEAUX, peinture (du 4 au 11 septembre)
- Paul VUILLIN, peinture (du 11 au 25 septembre)
- Olga GUYOT, peinture (du 25 septembre au 16 octobre)
- Nicole POULET et Rolande VONIN, peinture (du 16 au 23 octobre)
- Daniel MARLIN et Daniel PRAUN, peinture (du 23 au 30 octobre)